nez bouché
Santé

Comment prévenir le nez bouché ?

Le nez bouché peut être causé par plusieurs maladies comme les rhinites allergiques, le rhume et les infections virales. Ce mal est surtout fréquent pendant la période hivernale et engendre un réel inconfort. Les enfants et les personnes âgées sont les plus touchés par cette maladie à cause de leur système immunitaire souvent vulnérable.

Les principales causes de nez bouché

Le nez bouché ou la rhinite fait partie des manifestations de certaines maladies, notamment le rhume. Il se manifeste par des éternuements, une congestion nasale et le nez qui coule. Ce mal est principalement causé par l’humidité, le froid et les changements de températures. Les parfums, la lumière du soleil, les vapeurs, les odeurs et la fumée font également partie des déclencheurs potentiels de cette maladie. L’air très sec, par ailleurs, dessèche les sinus et favorise la congestion nasale. Ces facteurs favorisent l’apparition du nez bouché, surtout chez les enfants, car ils affaiblissent les défenses immunitaires.
En cas d’une rhinite ou de nez bouché, il est déconseillé de prendre des antibiotiques à utiliser sur le long terme. Il préférable de prendre des remèdes à base d’ingrédients naturels et d’assurer l’hygiène du nez.

Les solutions pour prévenir le nez bouché

La prévention du nez bouché se fait en renforçant le système immunitaire et en améliorant l’atmosphère de vie dans la maison. Pour ne pas affaiblir les défenses immunitaires, il est conseillé de :
pratiquer une activité physique de manière régulière ;

  • gérer le stress en faisant des exercices de relaxation et en installant des objets antistress ;
  • dormir suffisamment et se coucher à une heure régulière ;
  • boire une quantité d’eau suffisante au quotidien ;
  • manger équilibré afin de renforcer le système immunitaire.

En conclusion, il est important d’adopter une mode de vie saine. Afin de prévenir le nez bouché, il est aussi important d’améliorer la qualité de l’air ambiant dans sa maison. Il existe des solutions simples pour cela :

  • bien régler le niveau de température dans les pièces ;
  • modifier le niveau d’humidité de l’air inhalé en utilisant un climatiseur ou un déshumidificateur : pour la santé des sinus, le niveau idéal se situe entre 35 et 45% ;
  • changer le filtre d’admission d’air tous les mois ;
  • prévenir les moisissures dans la maison en prenant les précautions pour aérer les différentes pièces ;
  • augmenter l’humidité dans les pièces quand l’air est trop sec afin d’éviter les problèmes de congestion nasale en utilisant un vaporisateur ou un humidificateur ;
  • changer et laver régulièrement les draps et les linges de lit ;
  • dépoussiérez les différentes pièces de la maison ;
  • éliminer les germes et les acariens grâce à un spray désinfectant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *