strabisme
Santé

Que faut-il savoir sur le strabisme ?

A l’instar du souci esthétique, le strabisme est assez perturbant pour la vue de ceux qui en souffrent. Bien que beaucoup s’y habituent, le strabisme reste particulièrement gênant dans la vie quotidienne : il peut être à l’origine de moquerie ou peut fortement nuire à la qualité de vie. Facilement repérable, cette déformation de l’œil est désormais facile à résoudre.

Définition du strabisme

Un strabisme peut être congénital ou acquis. Il s’agit d’un défaut de parallélisme entre les deux yeux qui fait qu’ils semblent regarder dans deux directions différentes. L’intensité du strabisme varie d’une personne à une autre : pour certaines il peut passer presque inaperçu et rester sans conséquences, tandis que pour d’autres, il peut être très visible et perturber la qualité de vision. On parle de strabisme convergent lorsque les deux yeux sont tournés l’un vers l’autre, vers l’intérieur. Le strabisme divergent, quant à lui, concerne les yeux tournés vers l’extérieur. On remarque aussi les décalages d’un seul œil vers l’intérieur, l’extérieur, le haut ou le bas. Dans ce cas, on parle de strabisme ésotropique, exotropique, hypertropique ou hypotropique.

Le strabisme fort provoque premièrement une diplopie, c’est-à-dire une vision double ou la difficulté à voir du relief et des volumes. Il cause également de l’amblyopie : le cerveau perçoit deux images non alignées et privilégie le point de vue de l’œil fort. L’œil faible, souvent ignoré, s’affaiblit avec le temps et peut devenir, à terme, complètement aveugle. Le strabisme, lorsqu’il n’est pas causé par un accident, apparaît généralement dans l’enfance, sans distinction de sexe. Il faut cependant distinguer l’exotropie intermittente qui est fréquente chez les enfants de deux ans et plus et qui se présente comme un œil qui tourne vers l’extérieur à cause de la fatigue ou lorsque l’enfant est «dans la lune».

Les causes du strabisme

Les causes du strabisme acquis durant l’enfance reste encore peu connues ou incertaines. On note néanmoins une certaine hérédité. L’on suggère donc une malformation d’ordre génétique de l’appareil oculaire, notamment au niveau des muscles responsables de l’alignement des yeux. On suppose aussi un défaut d’ordre neurologique qui empêche les yeux de s’aligner pour coordonner leur action. D’une manière générale, de multiples facteurs sont remis en causes pour l’apparition du  de strabisme :

  • Un déséquilibre dans la coordination de la vision binoculaire (utilisation des deux yeux simultanément) dont la cause n’est pas connue.
  • L’hypermétropie c’est-à-dire l’effort inconscient d’accommodation qui fait apparaître le strabisme entre 2 et 4 ans
  • Une basse vision d’un seul ou des deux yeux.
  • Certaines maladies qui provoquent la paralysie des muscles du visage.
  • Une blessure accidentelle qui touche un muscle oculaire.

Solutions pour les personnes atteintes du strabisme

Pour les personnes souffrant du strabisme, il est possible d’appliquer un cache-œil sur l’œil fort pour que le cerveau à se reporter plus sur l’œil faible. Celui-ci, à nouveau utilisé, va progressivement se renforcer. Mais la solution la plus fréquente est d’améliorer la vision avec des verres ou des prismes adaptés. Lorsqu’il est dû à un problème musculaire, le strabisme peut être corrigé par une chirurgie oculaire. Dans la majorité des cas, il s’agit de déplacer la position des muscles, de les raccourcir ou de changer leur point d’attache. Cependant, si elle permet d’aligner les yeux, la chirurgie ne corrige pas les problèmes de vue. Le Centre Ophtalmologique de la Colline est un grand spécialiste de ce problème oculaire et saura prendre en charge les traitements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *